Newsletter

vendredi 4 octobre 2013

Sans titre (6)


13 commentaires:

  1. comme j'aime celle ci aussi.. les couelrus de l'infini ! ce blog est un régal pour moi.. Avant d'aller travailler je me régale de l'admirer... Bonne jouréne Jackie et merci pour ces partages.

    RépondreSupprimer
  2. Quelle belle lumière et cet espace ainsi évoqué est vraiment une respiration
    Un grand talent
    amitiés
    jacqueline

    RépondreSupprimer
  3. Simplement... talentueuse !
    Bises et bonne journée

    RépondreSupprimer
  4. Magnifique !Comme un rêve en bleu!
    Bon week-end .Amitiés
    Nicole

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Jackie

    oh oui je les aime tes peintures :o)
    toutes aussi belles les unes que les autres
    celle ci me semble toute douceur
    je te souhaite un bon WE
    bises :o)

    RépondreSupprimer
  6. Un infini enveloppé de rose et bleu très dynamique ... vite, je déploie mes ailes et pars dans un rêve, j'aime !
    Merci Jackie, bon week-end, bisous,
    Plume .

    RépondreSupprimer
  7. Il y avait un léger ban de brume qui s'étalait dans la vallée. Bises

    RépondreSupprimer
  8. Le ciel et la mer se rencontrent, je pense à une lagune car je vois quels brins d'herbe!
    Tes peintures ont la douceur de tes photos.
    bon week end Jackie
    bises audoises
    chatou

    RépondreSupprimer
  9. Tout simplement ...Bravo l'artiste ! Très sincèrement j'aime beaucoup !
    Bonne soirée à toi

    RépondreSupprimer
  10. Je suis frappé par la multitude des interprétations possibles
    je veux dire des diverses évocations que ton tableau peut susciter...
    plage, ciel, aurore boréale...et d'autres encore
    ce qui fait qu'il peut sembler que la peinture elle même est mobile
    car, selon la piste qui se présente à l'esprit, le centre de gravité (ou de fuite ?) change.
    Bise de pinson à l'artiste inspirée.

    RépondreSupprimer
  11. Dans mes couleurs... elle est superbe !
    Passe une douce soirée, Jackie.

    RépondreSupprimer
  12. C'est formidable Internet. On se promène, on flâne, et on tombe sur des ciels superbes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est formidable... Merci pour votre visite

      Supprimer