Newsletter

dimanche 26 mars 2017

Sans titre 43


18 commentaires:

  1. En bleu de Prusse, de Berlin, de Paris, en bleu hussard, bleu comme bonheur, bravo Jackie ,-)

    RépondreSupprimer
  2. ..je n'y vois(presque) que du bleu mais j'aime!
    Bon dimanche, bises du jour
    Mireille du Sablon

    RépondreSupprimer
  3. Grand plongeon dans un bleu magnifique, j'y discerne un joli petit village blanc tacheté de soleil.
    Beau dimanche, Jackie.

    RépondreSupprimer
  4. Coucou Jackie. Absolument superbe ces tons de bleu parsemés de petites touches dorées. J'aime beaucoup.
    Oui je reçois bien tes newsletters peinture et pour l'autre news je la reçois bien aussi mais en double exemplaire. Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  5. Au bord du bassin, dans un coin du jardin de Monet, les reflets bleus apaisent et ravissent, les soirs d'été viendront avec ces moments où le paradis se dévoile...

    RépondreSupprimer
  6. J'aime toujours autant tes bleus, Jackie.
    Superbe tableau.
    Bises et douce journée.

    RépondreSupprimer
  7. Wouah ...J'adore ..tout ce bleu ..Merci !!
    Bises Jackie

    RépondreSupprimer
  8. Rêve bleu aux éclats de lumière.

    RépondreSupprimer
  9. Un rêve bleu, magnifique !
    bisous bisous du dimanche

    RépondreSupprimer
  10. Encore un joli travail artistique, même si je ne suis pas fan du bleu, je préfère les teintes chaudes ;-)
    On peut laisser aller son imagination, j'aime.
    Bises et bonne journée Jackie

    RépondreSupprimer
  11. Il y a beaucoup de choses dans ce bleu.

    RépondreSupprimer
  12. Un joli dégradé de bleu comme tu sais si bien le faire .. avec cette petite touche de sa couleur complémentaire.. et ce blanc qui lui donne une luminosité..
    Bravo Jackie..

    RépondreSupprimer
  13. SUBLIMEEEEEEE

    talentueuse Jackie
    bisous et douce journée ☺

    RépondreSupprimer
  14. Calme et douceur tout en velours et en délicatesse soyeuse

    RépondreSupprimer
  15. Le poème d'une amie peintre et poète!

    Mes bleus permanents

    Buveurs d'azur ! Regardez le soleil
    Qui prend feu à travers les nuages ;
    Le fer qui brûle ; le jour qui passe ;
    Les grands ciels qui bougent
    Mouillent l'arche des coins perdus ;
    Les terres qui s’allument ; l’ombre qui voyage !
    Après les chutes d’eau,
    La première grappe mauve des bleus
    Avec cette bouffée écarlate
    Au fond de la nuit sauvage
    Qui luit comme un rayon perdu
    Dans ce théâtre d'eau.

    Aline Dupont Lassalle

    RépondreSupprimer
  16. J'aime beaucoup tous ces bleus, cette toile me parle plus encore que celle que je viens de commenter

    RépondreSupprimer
  17. Ce tableau me revient et je te redis le plaisir que j'ai d'imaginer le ciel qui se reflète dans l'eau calme d'un bassin (si tout au moins il s'agit de cela !)
    Bises

    RépondreSupprimer